« Femmes de réconfort » : le passé d’esclavage sexuel dont le Japon a du mal à se débarrasser

Comme tous les mercredis depuis le 8 janvier 1992, se réunissaient le 25 mai dernier devant l’ambassade japonaise de Séoul quelques centaines de personnes pour protester contre l’impunité d’un crime de guerre connu : les femmes de réconfort, 慰安婦, ces filles utilisées par l’armée japonaise de 1937 à 1945 pour pallier aux besoins sexuels de ses … Lire la suite de « Femmes de réconfort » : le passé d’esclavage sexuel dont le Japon a du mal à se débarrasser