Photos : un Noël de contrastes

Quelle signification revêt cette fête dans les pays de nos correspondants ? En 2013, lors de notre première édition, nous y avions consacré un regard croisé (Syrie, Canada, Israël, Allemagne, Angola…) En 2014, nous nous sommes également posé la question et y avons répondu en voulant capturant l’instant, en photos. Cette année, six de nos correspondants comparent les scènes de Noël dont ils sont témoins pour rendre compte de l’appropriation de cette fête dans le monde.

Noel Af du Sud Chine

En Afrique du Sud, pays composé à 80% de chrétiens, les bonnets rouges à pompons fleurissent sous un soleil de plomb. Dans le village de Tsitsikamma, on célèbre Noël autour d’un barbecue, tradition nationale.

En Chine, les joueurs de cartes n’ont pas arrêté leurs parties pour célébrer Noël, dans cette rue de Beijing, qui donne sur le temple du Ciel, où se trouve la salle des prières pour la bonne moisson. La religion la plus répandue est celle que l’on appelle « la religion traditionnelle », entre taoïsme et culte des ancêtres, dont les fidèles représentent 70% de la population.

Crédits photos : CrossWorlds/Esther Meunier – CrossWorlds/Camille Guillard

Noel Japon Maldives
Au Japon, un grand sapin scintille dans le ciel d’Osaka. C’est celui du marché de Noël, organisé par la communauté allemande, dont l’influence se fait sentir depuis que quelques prisonniers de guerre ont choisi de rester au Japon en 1919.

Aux Maldives, le grand palmier ne s’agite pas sur la plage déserte. Sur cet archipel où la masse des touristes côtoie dans l’indifférence le peuple local, l’islam est religion d’État. Depuis le coup d’État de 2008, la charia règne sans partage dans un climat extrêmement radical, et les entorses aux droits de l’Homme sont fréquentes.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire – CrossWorlds/Juliette Brigand

Noel US Russie

Aux États-Unis, on trouve des décorations estampillées Coca. Le Noël des magasins new-yorkais s’inscrit dans la tradition qui unit Noël et la marque au logo rouge, qui utilise le père Noël dans ses campagnes hivernales depuis 1931.

En Russie, les échoppes sont plus artisanales. Le grand marché de Saint Pétersbourg n’est pas un marché de Noël, mais du Nouvel An. Là-bas, les différentes échoppes célèbrent la culture locale, avec une grande variété de nourriture et des icônes religieuses, de même que les traditions internationales représentées dans des stands aux couleurs de pays variés, comme l’Allemagne ou la Suisse.

Crédits photo : CrossWorlds/Marie Jactel – CrossWorlds/Jeanne Richard

L’équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *