Présidentielle française : pour qui voteraient les Irlandais, s’ils le pouvaient ?

Prendre le pouls d’un pays pour connaitre son avis. Notre correspondante s’est plongée dans les journaux irlandais et a confronté leurs analyses du deuxième tour de l’élection présidentielle française à l’avis d’Irlandais aux professions variées. Nous déclinons leur identité comme eux l’ont souhaité (nom complet ou incomplet, photographié ou non.)

St Denis Street, la rue principale de Tralee dans le sud de l'Irlande. © CrossWorlds / Olga Lévesque

St Denis Street, la rue principale de Tralee dans le sud de l’Irlande. © CrossWorlds / Olga Lévesque

 

Vu des médias

A en croire le Irish Times, le deuxième quotidien le plus lu d’Irlande, Emmanuel Macron, candidat au second tour de l’élection présidentielle française de 2017, a déjà gagné la présidentielle qui l’oppose à Marine Le Pen. Au lendemain du premier tour, le journal titrait “Macron will be President but France will never be the same again” (“Macron sera Président mais la France ne sera plus jamais la même”). Le 4 mai, juste après le dernier débat entre les deux candidats, le journal se projetait déjà dans les futurs combats du pays en qualifiant de “troisième tour” les législatives de juin (“In France’s ‘third round’, things could get very interesting”,pendant le “troisième tour” français, les choses pourraient devenir très interessantes), omettant alors complètement le deuxième tour.

L’Irish Independent, journal le plus lu en République d’Irlande, est plus réservé sur les prognostics. Le 3 mai, le quotidien affichait plus neutrement : “Stark French choice : fiery Le Pen or novice Macron?” (“Le difficile choix français : l’impétueuse Le Pen ou le débutant Macron ?”).

Qu’en disent les Irlandais ?

À Tralee, capitale du comté Kerry au sud-ouest de l’île, nous sommes allés à leur rencontre pour leur demander leur avis sur cette élection : s’y intéressent-ils ? Que pensent-ils d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen ? S’ils le pouvaient, pour qui voteraient-ils ? Nous leur avons présenté des photos de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron afin de les aider à les identifier. 

Ceux qui voteraient Emmanuel Macron

Cathal Foley, assistant parlementaire du parti nationaliste irlandais Sinn Féin. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Cathal Foley, assistant parlementaire du parti nationaliste irlandais Sinn Féin. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Cathal Foley, assistant parlementaire du parti nationaliste irlandais Sinn Féin

« Nous sommes un parti pour l’unité de l’Irlande, notre but principal est d’accéder à la réunification des deux Irlandes, mais c’est sur le long terme.
Sur le court terme, nous travaillons à l’intégration des groupes défavorisés dans notre société, comme les gens pauvres, les ouvriers, les minorités.

Dans ce sens-là, je pense que nous sommes à l’opposé de Marine Le Pen : je la trouve raciste.

Ses politiques sont anti-immigrants et anti-réfugiés. Je pense que Marine Le Pen serait une mauvaise chose pour la France, elle est dépassée : elle pense encore comme dans les années 30.

Macron est pour les marchés économiques libres, je ne suis pas toujours d’accord avec ça. Mais il est libéral en ce qui concerne les immigrés et les réfugiés. Si je pouvais voter, je voterais pour lui.

Marine Le Pen tenterait de faire sortir la France de l’Union Européenne : ce serait un désastre pour la France. Il n’y a qu’à regarder la Grande-Bretagne. Ils s’isolent et sont complètement seuls.

Je suis un républicain, la République vient de France. Nous, les Irlandais, nous admirons la tradition “Liberté, Egalité, Fraternité » et je ne crois pas que Marine Le Pen ait aucune de ces qualités. »

IMG_1547

Ciara, pharmacienne. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Ciara est pharmacienne.

« J’ai regardé une partie du débat hier soir et Marine Le Pen est vraiment impressionnante. Je me considère comme étant féministe donc en soi, je serai ravie qu’une femme devienne présidente. Mais en tenant compte de ses vues extrêmes et de qui est son père, je ne voterais pas pour elle. Macron à l’air assez jeune. Je ne sais pas si c’est positif ou négatif.

L’élection française m’intéresse dans le sens où le mouvement “anti-système” grandit et que ça m’inquiète.

Surtout après l’élection de Trump. »

Juana Lopez, d’origine colombienne, vit depuis de nombreuses années en Irlande

Juana Lopez, colombienne expatriée en Irlande. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Juana Lopez, colombienne, vit depuis plusieurs années en Irlande.

« Macron est seulement chanceux qu’il y ait eu le scandale des emplois fictifs de la femme de Fillon chez les Républicains. Il a juste eu de la chance. Pour moi, il est trop jeune. Ça n’a rien avoir avec son âge, c’est plutôt un manque d’expérience.

Marine Le Pen n’a pas de programme pour la France. Elle a un programme pour les étrangers, mais sinon rien.

Je suis assez inquiète par rapport à ça. Si je pouvais voter, je voterais Macron, mais sans vraiment être convaincue. »

Ceux qui comprennent Marine Le Pen

Notre correspondante a rencontré un Irlandais d’une cinquantaine d’années sur la place principale de Tralee. Il a accepté avec plaisir de répondre aux questions mais a insisté pour rester anonyme et ne pas être photographié.

« J’ai bien suivi les présidentielles françaises. Marine Le Pen d’extrême-droite face à Macron avec son nouveau mouvement.

Je peux comprendre le point de vue de Marine Le Pen sur l’immigration.

Quand on émigre aux Etats-Unis ou en Australie, on nous demande de remplir des papiers, pour prouver en quoi on serait utile à la société. Pourquoi n’en serait-il pas de même en Europe? J’espère que Le Pen ne sera pas présidente mais tout ça devrait être un signal d’alarme pour la France. C’est vraiment un beau pays et tout ce qu’il s’est passé, les attentats notamment, m’attriste beaucoup. »

Et la non-adhésion à Emmanuel Macron

Fergal Dooley, barman. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Fergal Dooley, barman. © CrossWorlds / Olga Lévesque

 

Fergal Dooley est barman.

« Marine Le Pen est une p***** de cinglée ! Elle ne passera pas. Mais Macron est élitiste et trop instruit. »

Ceux qui font dans l’originalité

Tom Lowry, Sarah Steffens, Marian Ryan, travaillent pour une ONG. Ils ont répondu ensemble à nos questions.

Tom Lowry, Sarah Steffens, Marian Ryan, travaillent pour une ONG. Ils ont répondu ensemble à nos questions. © Crossworlds / Olga Levesque

 

« Les candidats sont Marine Le Pen et Emmanuel Macron, c’est ça? On la connaît plus elle parce qu’on a regardé un reportage sur l’Europe récemment qui décrivait son programme anti-européen. Elle est vraiment extrême et contre l’Union Européenne  : c’est pour nous la raison principale de s’opposer à elle. Macron à l’air plutôt sympathique. Si on cache ses yeux [sur la photo], il a l’air vraiment canon. »

Jack Walsh, Irlandais © CrossWorlds / Olga Lévesque

Jack Walsh, Irlandais © CrossWorlds / Olga Lévesque

Jack Walsh, « sans métier défini » selon lui, écrit des textes quand on l’aborde.

« Je ne connais pas grand chose à la politique, mais lui je l’ai déjà vu quelque part [en pointant la photo d’Emmanuel Macron]. Il a l’air jeune. Il a 39 ans ? Mais c’est l’année du serpent en astrologie chinoise, ça ! Ce sont souvent des gens qui aiment bien s’habiller et qui risquent de ne pas être toujours justes avec tout le monde.

Je ne sais pas si c’est de mauvais augure, mais il est né sous le signe du serpent.

Elle[en pointant la photo de Marine Le Pen] a l’air d’aimer la bonne nourriture en tout cas, et elle pourrait être pro-américaine.

Ça ne serait pas Angela Merkel ?

Mais ça ne me fait pas peur, les politiciens, y compris Trump, sont tous des marionnettes. »

IMG_1548

Georges, retraité. © CrossWorlds / Olga Lévesque

Georges est retraité.

« Ah mais oui, les candidats sont MarTine Le Pen et le monsieur dont le nom commence par un M ! Elle est plutôt jolie, MarTine, mais je ne voterais pas pour elle parce qu’elle est assez extrême. Après ce que je sais de la politique, c’est ce que les médias me disent. Les médias n’aimaient pas Trump, ils aimaient Clinton. On sait tous qui est le Président des Etats-Unis… Je crois que dans notre ville, les gens ne s’intéressent pas trop à la politique internationale – mais j’espère qu’au final tout ira pour le mieux. »

Propos recueillis par Olga Lévesque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *