Le surfeur australien : vous aurait-on… menti ?

Bien que plus grande que l’Europe, l’Australie est une île, dont les nombreuses plages et les belles vagues ont donné naissance à un peuple autochtone : les surfeurs.

Ce peuple de l’eau, chacun croit en connaître l’identité et les coutumes. On a tous une image en tête quand on évoque « le surfeur australien ». CrossWorlds a donné la paroles à 5 surfeurs(euses), de niveaux et parcours différents, qui démêlent chacun à leur manière le vrai du faux dans le mythe qui les entoure. Session surf sur des vagues de clichés.

 

Natalie, 20 ans, donne aussi des cours de surf à des enfants en difficultés sociales. Elle surfe depuis 10 ans.

Henry, 23 ans, est président du club de surf de l’université de Melbourne. Il surfe depuis 14 ans.

Celli, 26 ans, est professeur de physique au lycée et donne des cours de surf, qu’il pratique depuis 15 ans.

Keil, 18 ans, apporte son regard d’initié sur le milieu du surf, qu’il a intégré depuis trois ans.

Jimmy, 23 ans, a la tête de l’emploi. Il est pourtant originaire des Pays-Bas. Il pratique depuis 10 ans, surfe et donne des cours sur les vagues australes depuis 2013.

Elise Levy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *