Morning Gloryville ou la fête « healthy » de Londres

Gros son electro, tenues à paillettes et déhanchés sur le dancefloor. Jusqu’ici tout va bien.

Puis, à côté de moi, des tapis de yogas couvrent le sol. Au bar, on ne trouve que cocktails aux épinards et snacks vegan. Nous sommes à Morning Gloryville : il est 8 heures du matin et sans alcool, sans drogue, tout le monde danse comme des possédés, qu’importe l’âge.

Place à la nouvelle fête « healthy » qui a conquis la capitale britannique.

Clara Hernanz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *