Sept jours au Liban

 

Notre correspondante en Jordanie a passé une semaine à parcourir le Liban du Nord au Sud. Carnet de voyage depuis Beyrouth, Saida, Tyr, Byblos, Tripoli et Baalbek.

Difficile de résumer une semaine au Liban en quelques mots, à travers quelques photos. Sept jours, dans ce petit pays situé aux confins de l’Orient et de l’Occident, c’est déjà presque trop et pourtant pas assez. De très petite taille, à peine quatre fois plus grand que le Luxembourg, le pays des cèdres se parcourt facilement et rapidement grâce à ses mini-vans qui vous déposent de ville en ville pour une somme variant de 1 à 5 dollars.

Mais pour découvrir le Liban, véritablement, sept est un chiffre dérisoire. Les richesses du pays se dévoileront, peu à peu, à qui saura être attentif et patient. De par la diversité de ses paysages, de ses communautés religieuses, de ses cultures et de son histoire, le Liban, pays aux visages multiples, a ceci de fascinant qu’il ne se livre jamais complètement. Le Liban présente d’étonnantes contradictions mêlant modernité et tradition, folle insouciance et pragmatisme, désinvolture et conformité.

Ahlan wa sahlan bi Lubnan !




Maÿlis de Bantel