Archives du mot-clé équinoxe

Fête des couleurs en Inde : la routine d’Holi

Aujourd’hui est un jour férié en Inde, et pour cause : c’est Holi.

DSC_0034

Holi – Un enfant dans les rues de Pali Hill, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

La fertilité haute en couleurs

Cette fête sacrée de l’hindouisme est célébrée chaque année aux alentours de l’équinoxe de printemps, comme un hommage au retour des beaux jours et à la fertilité dont ils font la promesse. Même s’il est aujourd’hui fréquent dans certaines villes de commencer les festivités près d’une semaine avant le jour J, Holi s’étale traditionnellement sur deux jours.

Tout au long de la première journée, les Hindous prient et se recueillent, avant de se retrouver le soir autour de bûchers en flammes, symbolisant la mort de la démone Holika – d’où la festivité tire d’ailleurs son nom. Le jour d’après est, quant-à-lui, le théâtre de la désormais bien connue « fête des couleurs » : un carnaval ouvert à tous où fusent pigments, ballons remplis d’eau et « Happy Holi » à tout va.

DSC_0089

Holi – Groupe de femmes, Juhu Beach, Mumbai. Crédits photo : CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0066

Holi – Visages, Juhu Beach, Mumbai. Crédits photo : CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

Mais seuls les pigments restent

À Mumbai, Holi semble se diluer dans le cosmopolitisme et la modernité de la mégalopole : les visages fardés sont plus ou moins nombreux selon les quartiers et les festivités semblent avant tout réjouir les enfants, qui y trouvent l’occasion de transformer la rue en un immense terrain de jeu. « Pour Holi, je resterai chez moi », m’ont confié des étudiants lassés des explosions de couleurs et des tâches qui peinent à partir.

« C’est une fête pour les enfants », « Nous, nous célébrerons ça à la maison, en famille » ai-je également pu entendre.

DSC_0069

Holi – Pigments, sable : quelle différence ? Juhu Beach, Mumbai Crédit photo: CrossWorlds/Théo Depoix–Tuikalepa

 

C’est vrai qu’à y regarder de plus près, Holi a perdu de sa sacrale essence. De nombreuses fêtes privées étaient organisées dans des clubs, résidences et enceintes d’immeuble. Volume maximum et open-bars, il n’y a que les pigments pour rappeler l’origine de cette fête, qui s’est d’ailleurs exportée sous cette forme au reste du monde.

DSC_0022

Holi – Pigments vendus en sachets, Pali Hill, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0021

Holi – Un étal paré de couleurs, Pali Hill, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

Cannabis et bain multicolore

Dans le quartier de Pali Hill, dans la banlieue de Bandra, des vendeurs de rue fournissent poudres de couleur et pistolets à eau. Des gens font la queue devant des échoppes pour remplir leur bouteille de bhang lassi, une boisson lactée à base de beurre clarifié (ghee), d’épices et de feuilles de cannabis. Un homme m’assure qu’ « après une bouteille entière de cette boisson, tu peux avoir des hallucinations ».

DSC_0044

Holi – « Do you like cocaine bro ? », Pali Hill, Mumbai Crédit photo: CrossWorlds/Théo Depoix–Tuikalepa

 

En fin d’après-midi, je finis par me diriger vers la plage de Juhu où une foule immense a envahi le sable. Son murmure couvre le bruit de la mer où viennent se rincer des masses d’Indiens rouges, roses, violets, bleus, verts, jaunes.

DSC_0092

Holi – Marée humaine à Juhu Beach, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0075

Holi – Photographe photographié, Juhu Beach, Mumbai Crédit photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0097

Holi – Profil, Juhu Beach, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0088

Holi – Visage, Juhu Beach, Mumbai Crédits photo : CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

DSC_0040

Holi – Père et fils, Pali Hill, Mumbai. Crédits photo: CrossWorlds/Théo Depoix-Tuikalepa

 

Théo Depoix-Tuikalepa
@Theo__DT