Archives du mot-clé melbourne

Ce que les Melbourniens disent de la prise d’otage de Sydney

Par un ensoleillé lundi d’été vers 10h (heure locale), le centre de Sydney a été le théâtre d’une prise d’otage inédite. Inédite pour un pays à l’actualité habituellement si calme, inédite pour le havre de paix isolé qu’est censée être l’Australie.

Un homme armé, identifié comme Man Haron Monis, demandeur d’asile politique iranien de 49 ans « autoproclamé Cheik » , a pris en otage plus d’une vingtaine de personnes dans le « Lindt Café » de la fréquentée Martin Place. La police est entrée dans le café le mardi 16 décembre (heure locale) et le preneur d’otage a été tué.

Plus tôt, dès la fin de matinée, les médias australiens ont diffusé les images chocs d’otages brandissant à travers les grandes baies vitrées du bâtiment de pierre beige un drapeau noir dont les inscriptions en arabe portent l’iconique slogan « Il n’y a de Dieu que Dieu, et Mohammed est son prophète. ». Le dit drapeau ne semble pas être celui du médiatique État islamique (EI).

A Melbourne, la tolérance et la prudence sont d’ordre, ce qui est moins évident dans le reste du pays et notamment dans le centre et le Nord-Est. Quelques réactions de Melbourniens confirment la stupeur et l’incompréhension qui frappent actuellement le pays si peu habitué à être sous le feu des projecteurs de la presse internationale.

Les réactions d’habitants à Melbourne après l’annonce de la prise d’otages d’une vingtaine de personnes à Sydney, le lundi 15 décembre 2014. Crédits vidéo : CrossWorlds/Chloé Rochereuil

Ces derniers mois, la tension est montée d’un cran en Australie avec l’arrestation de plusieurs djihadistes présumés dans l’état du Queensland en septembre dernier. Le premier ministre conservateur Tony Abbott a renforcé les lois anti-terroristes dans le pays, stimulant avec elles la méfiance vis à vis de la communauté musulmane australienne. A la télévision en début de soirée du lundi 15 décembre (heure locale), il a déclaré : « c’est évidemment un incident profondément inquiétant, mais la police y a répondu avec professionnalisme ».

« L’Australie est une paisible, ouverte et généreuse société. Rien ne doit jamais changer cela, » a-t-il ajouté. « C’est pourquoi je conseille vivement à tous les Australiens de retourner de vaquer de nouveau à leurs occupations, comme d’habitude ». Il n’empêche : avec un otage mort à l’heure où j’écris ces lignes et un deuxième à confirmer, l’événement laissera sans doute aux Australiens la douloureuse amertume d’une nation endeuillée.

Chloé Rochereuil/ le lundi 15 décembre à 18h45 à Paris, le mardi 16 décembre à 4h45 en Australie.