Archives du mot-clé sommet

Le Mont Fuji, sur les cimes ancestrales du Pays du Soleil Levant

1er Juillet 2016. Par un après-midi ensoleillé, j’arrive aux abords du colosse tranquille, Fuji-San. Je me prépare à l’ascension du mythique sommet. Voici le récit, étape par étape, de mon périple.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Vue sur le Mont Fuji depuis le lac Kawaguchi, départ du Yoshida Trail, l’un des quatre treks menant au sommet du volcan le plus haut du Japon.

IMG_5441

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

La tradition veut que l’on fasse l’ascension de nuit pour admirer le lever du soleil au sommet, à 4h29 du matin. La saison d’escalade étant limitée du 1er Juillet au 10 Septembre, près de 5 000 personnes se pressaient sur les pentes du Mont Fuji lors de ce premier week-end.

IMG_5447

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Les conditions d’escalade sont difficiles. La roche volcanique roule sous les pas, les cailloux s’envolent sous la force du vent et la différence de température entre la station 5, d’où démarre le trek, et la station 9, le sommet, excède 20°C.

Après avoir passé la station 8,5, à 3450 mètres d’altitude, l’avant dernière, l’épuisement général donne un rythme d’ascension commun à tous les marcheurs qui devient une réelle dynamique portant le groupe lorsque tout le monde se rend compte qu’il n’y a plus ni toilettes, ni abris à partir de là, et encore deux heures de marche minimum avant d’atteindre le sommet.

IMG_5453

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Il est 1h30 du matin. Lorsque l’on atteint la dernière station, la 9, des gens tombent de fatigue et s’endorment à même le sol rocheux et glacé. Les refuges étant chers (de 15 à 50€ de l’heure) et la montée longue (7 heures en moyenne), beaucoup de gens s’endorment à flanc de montagne pendant l’ascension.

L’effort de la dernière heure pousse les grimpeurs jusqu’au sommet, dans une marche lente mais sans répit, prenant fin vers 3h50, quand tout le monde s’arrête pour regarder les premiers rayons traverser les nuages.

IMG_5468

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Sommet du Mont Fuji, 2 Juillet 2016, 3h50 du matin. Il fait -2°C, on attend que le soleil et les nuages se lèvent.

IMG_5583

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Sommet du Mont Fuji, 2 Juillet 2016, 4h29 du matin. Après 7 heures de marche, le lever du jour depuis le point le plus haut du Japon. Des centaines de personnes se pressent pour capter la meilleure photo du paysage entre les nuages.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

IMG_5634

Sommet du Mont Fuji, 2 Juillet 2016, 4h40 du matin. Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Sommet du Mont Fuji, 2 Juillet 2016, 4h50 du matin. Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Sommet du Mont Fuji, 2 Juillet 2016, 4h50 du matin. Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Secoués par le vent, épuisés par l’ascension, les centaines de personnes présentes au sommet, photos du lever de soleil en poche, commencent la descente.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

On prend le temps pour des derniers instants de contemplation.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Après une nuit d’escalade, les grimpeurs découvrent ce qu’ils ont monté. A l’est, le lac de Hakone, au Sud l’océan Pacifique.

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

Crédits photo : CrossWorlds/Hannah Bidoire

 

Hannah Bidoire.